Des histoires drôles sur comment les parents trompent leurs enfants !

0
0 views

Des histoires drôles sur comment les parents trompent leurs enfants !

Etre parents ce n’est pas facile tous les jours et parfois on doit inventer des histoires, trouver des excuses un peu bidon pour se sortir de certaines situations mais surtout pour profiter un peu de notre vie d’adultes, de parents et nous octroyez certains privilèges. Les enfants passent avant tout c’est vrai mais parfois il faut un peu penser à nous et avoir un instant béni de paix !

Toutes les histoires drôles que les parents racontent à leurs enfants !

A la base, on apprend aux enfants à ne pas mentir, à ne pas raconter d’histoires de ce genre car ce n’est pas beau de mentir mais parfois il faut raconter quelques petites histoires pour avoir la paix et pouvoir se sortir de certaines situations. Voici les plus drôles et certains parents ont beaucoup d’imagination.

  • « J’ai grandi avec l’idée que les bébés se vendaient à l’hôpital et que les femmes devaient grossir pour montrer qu’elles pouvaient bien nourrir le bébé ».


Ce pauvre enfant a cru des bêtises durant toutes ces années. Les parents n’avaient pas envie de se taper la corvée d’expliquer comment faire les bébés et par où ils sortaient ou alors ils ne voulaient tout simplement pas choquer leur enfant !

  • « Quand j’étais petite, mon père sortait l’échelle, l’appuyait contre un mur de la maison, m’emmenait dehors et, le soir, il me disait qu’il avait accroché la Lune juste pour moi. Et j’y croyais. Ça fait longtemps qu’il nous a quittés, mais chaque fois que je vois la Lune, je pense à lui ».

Cette histoire est certes un mensonge, ce n’est pas bien de mentir aux enfants mais c’est une très jolie histoire et qui est restée dans la mémoire de cette personne. C’est la plus belle preuve d’amour qu’un père puisse dire à son enfant. Ce monsieur devait être un très bon père.

  • « Quand j’étais petit, j’étais un gros bavard. Mon papa inventa alors une histoire à laquelle j’ai cru pendant des années. Il m’a dit que chaque personne n’avait que 10 000 mots à dépenser par mois. Et que si je les utilisais tous plus tôt que prévu, je resterais muet jusqu’au mois suivant. Quand je commençais à le taquiner avec mes conversations sans arrêt, il me disait : “Fais attention, on est le 20 et tu as déjà prononcé 9 000 mots !”. Ça marchait à tous les coups ! ».

Ce papa a trouvé la solution pour faire taire son fils un peu trop bavard sans lui dire directement qu’il doit se taire ou qu’il doit arrêter de parler ! Il a de l’imagination ce papa et il avait au moins la paix durant un très long moment après avoir dit ça !

  • « On me disait que si j’entendais la chansonnette du marchand de glaces, cela voulait dire qu’elles avaient toutes étaient vendues ».

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.